Braques de Weimar a poil long
line decor
  
line decor
 

Historie


 

Originaires de France et descendants des Chiens gris de Saint-Louis, qui composèrent les meutes royales jusqu'en 1450, les ancêtres du Braque de Weimar sont élevés à très petite échelle et pour la meute. A cette époque, ce sont des chiens courants.

C'est au 17ème siècle que les Ducs de Saxe-Weimar, en Allemagne, s'intéressèrent à cette race de chiens. Ils en firent l'élevage pour leurs meutes et, par de savants croisements avec certaines races de chiens d'arrêt,

probablement des Braques Allemands et des pointers, ils établirent peu à peu les standards et le caractère polyvalent du chien. Afin d'augmenter la taille de la race, de grands Danois furent également utilisés en croisement.

Par une sélection draconienne, ils fixèrent son étonnante robe au poil argenté et donnèrent à cette nouvelle race de chien le nom de Weimaraner ( Braque de Weimar ). Certaines familles d'aristocrates décidèrent de se lancer dans leur élevage qui reste cependant très limité et réservé au cercle très fermé des chasseurs.

En tant que race, le Braque de Weimar a été officiellement reconnu par l'Allemagne en 1897. A noter que les Braques de Weimar à poils longs et à poils ras sont de même origine, le gène poil court dominant le gène poil long.

La chute de l'Empire austro-hongrois mit fin à leur élevage, et ces chiens devinrent très rares. Juste après la 1ère Guerre Mondiale, il n'existait plus que quelques spécimens et la race ne doit son salut qu'à quelques passionnés et amoureux du Braque de Weimar.

Il fallut attendre la Seconde Guerre mondiale pour que se produise la renaissance de la race en Angleterre et aux Etats-Unis. Cette race n'a jamais connu de popularité si ce n'est aux USA où la race figure dans le Top 5 des programmes d'obéissance. Outre-mer, on le surnomme le Grey Ghost ou Fantôme Gris du fait de sa robe gris-souris ou gris-chevreuil.

 

 

 

 

knize